Autour des livres… La librairie Hugendubel (+ Haul !)

Coucou tout le monde !

Je profite d’avoir de nouveau un ordinateur pour vous refaire quelques articles (enfin !)

Je suis maintenant rentrée de vacances et je vous reviens pour un article assez différent. Je sais qu’il y a encore peu d’articles sur ce blog (je vais quand même essayer de vous en écrire quelques autres d’ici ma rentrée !), mais celui-ci risque peut-être de sortir du lot. J’ai décidé de vous parler de librairies dans lesquelles je rentre et que j’aime beaucoup, insolites, à divers endroits de France (et plus !), et tout simplement à découvrir.

Je suis partie il y a peu en vacances en Allemagne (à Munich pour les connaisseurs), et évidemment, impossible pour moi de ne pas rentrer dans une librairie. J’ai donc cédé à l’appel déchirant d’Hugendubel (pour les non germanistes entraînez vous à le dire plusieurs fois à la suite ça peut être drôle). Hugendubel est une grande chaîne de librairies en Allemagne (ça n’a rien d’une petite librairie indépendante donc), et c’est le genre de librairies absolument nocives pour les book addicts. Imaginez… Des milliers de livres sur de nombreux étages, des grands espaces aménagés spécialement pour la lecture (chose qui souvent manque à mon goût dans les librairies françaises), un design très accueillant… Non vraiment, je n’ai pas pu résister. Le seul barrage pouvait éventuellement pour moi être la langue (ben oui, c’est une librairie allemande quand même), étant donné que mon niveau d’allemand n’est pas du tout aussi bon que celui d’anglais par exemple (et encore je me débrouille, c’est déjà ça). Mais vous allez vite voir que ça ne m’a pas vraiment arrêtée.

 

 

 


Hugendubel-300x225

Je suis donc passée chez Hugendubel et je me suis arrêtée au rayon Jeunesse / Young Adult, (autant être honnête, je n’allais pas aller au rayon littérature allemande, lire du Goethe en VO c’est sympathoche, et j’ai déjà testé). Vu mon niveau dans la langue c’est ce qui me correspondait le mieux, et je me suis dit que j’allais bien trouver quelques trucs sympa. Voici un petit visuel du rayon (vive les photos prise avec le téléphone portable, vous m’excuserez, on fait comme on peut !)

DSC_0073

DSC_0074

Après avoir fureté un moment dans les rayonnages, je me suis arrêtée sur plusieurs livres (deux, plus exactement), que j’ai pris (parce que je suis faible, même avec un budget limité). Tout d’abord, j’ai pris un livre allemand, au niveau du rayon Young Adult, qui m’a attiré… à cause de sa couverture. Ca ne semble pas être un argument très convaincant, mais disons qu’elle m’a tapé dans l’oeil, et je me suis dit que l’histoire devait être pas mal. A tester. Il s’agit d’un livre de Kari Ehrhardt (auteur que je ne connais pas du tout – ça sera l’occasion de découvrir !), du nom de Giraffen in Finnland. Je pense que sans avoir besoin de parler allemand le titre est facilement compréhensible (Des Girafes en Finlande). Il m’a coûté 14€. En gros, l’histoire (ou ce que j’ai compris du résumé) : Collie (et le narrateur, dont on ne sait pas encore le nom en lisant uniquement la 4ème de couverture), se sont embrassés. Pourtant, cela n’a aucun sens, ils habitent à plus de cent kilomètres l’un de l’autre. S’embrasser par internet, est-ce possible ? Selon Collie avec Xtratopia, ça le serait.

J’ai bien aimé l’idée de l’histoire d’amour virtuelle qui pour le coup devient réalité (mais on ne sait pas trop comment). Pour avoir lu les quelques premières pages avant de l’acheter, ce livre ne m’a pas l’air trop compliqué à lire, et assez comique. J’ai donc hâte de m’y plonger pour savoir si mes premières impressions étaient bonnes ! En attendant voici la couverture qui m’a donc beaucoup plu : 

Giraffen-in-Finnland---E-Book-inklusive-9783551582775_xxl

Comme vous pouvez le voir il s’agit d’une machine à laver, où tout le linge est blanc, sauf une chaussette qui rappelle le titre (c’est censé parler de girafes à un moment ou à un autre je présume !). On verra bien ce que cette lecture me réserve.

Enfin, le second livre. Je me sentais juste obligée de le prendre, rien que de la manière dont il s’est présenté à moi (ben voyons). Disons que je passais devant une table de livres (tous de la catégorie Young Adult), quand je suis tombée sur le livre que je voulais lire depuis un moment déjà. Et là, miracle. Au milieu de tous ces livres allemands, ce livre est en anglais. Seul, et il m’appelle (il se trouve que je voulais le lire en anglais en plus). Je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais, et comme je-ne-sais-combien de personnes en ce moment, je me suis offert Nos Etoiles Contraires ou The Fault in Our Stars. Il m’a coûté 9,99€, et j’ai commencé à le lire sans attendre (ou si un peu quand même : il a fallu que je finisse les maudites Confessions de Rousseau). 

51JXXb2vpDL._SY344_BO1,204,203,200_

Je ne sais pas si j’ai vraiment encore besoin de présenter ce livre de John Green qui est un véritable best-seller dans de nombreux pays, et qui vient tout juste de sortir au cinéma en France. Pour faire très simple : c’est l’histoire d’amour naissante entre Hazel, atteinte d’un cancer des poumons avec métastases depuis le début de son adolescence, et Augustus Waters. C’est du coup un livre très émouvant, mais qui se lit très facilement, et qui ne tire pas au mélodrame, loin de là. Je suis encore en train de lire donc je ne vais pas vous faire une revue maintenant, mais pour moi il s’agit d’un livre très agréable à lire, peut-être un peu moins léger que d’autres histoires d’amour, mais pas suffisamment sérieux pour être prise de tête.

 

Sur ce, je vous dis à bientôt, et je vous invite (ou pas, si vous parlez allemand et que vous tenez à votre porte-monnaie) à passer par Hugendubel en Allemagne, véritable institution pour les livres là-bas. J’espère que cet article n’a pas été trop long/pénible/inutile pour vous…

En attendant, bonne fin de vacances pour ceux qui reprennent bientôt les cours, et bonne lecture ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s