TAG Livresque #1

Coucou tout le monde ! Je souhaitais absolument revenir sur le blog pour autre chose qu’une revue, mais à chaque fois je ne savais pas trop quoi faire. Ou plutôt, si. J’ai une liste énorme d’articles à faire qui s’entasse dans mon cahier (et qui s’allonge au passage), mais… A chaque fois je ne me sens pas de faire les articles prévus…par manque de temps pour certains, parce que je ne les ai pas suffisamment préparés, ou…par flemme aussi. Autant être honnête 🙂 En attendant, du coup, je vous reviens pour un TAG – pour ceux qui ne sauraient pas trop de quoi il s’agit, un TAG est une série de questions à laquelle on doit répondre sur un sujet précis. Ici évidemment, on parlera de livres. J’ai découvert ce TAG sur le blog de Diverses et Avariées, blog que j’affectionne beaucoup pour son originalité et ses articles « de fond » qu’on ne trouve pas vraiment ailleurs. Je vous mets le lien de l’article du TAG ici, et n’hésitez pas à passer faire un tour sur son blog au passage, il vaut vraiment le détour.

large (7)

1. Es-tu une acheteuse compulsive de livres ? Oui et non. J’ai des périodes où effectivement je pourrais faire une razia en librairie (et me défouler le soir venu sur Amazon), et des périodes où je suis plus « calme »… Je pense que c’est surtout lié à des envies subites. Des fois j’ai juste envie d’aller trainer dans les rayons de librairie et là… C’est le drame. Je peux ressortir avec plein de nouveaux trésors et les entasser sur mon bureau en attendant de les lire. Pour autant, il m’arrive aussi d’être bien plus calme et de me passer d’en acheter pendant un moment… Pour l’instant je n’ai pas de sensation de manque, il faut croire que je ne suis pas encore totalement accro ! 🙂

2. A quelle fréquence achètes-tu des livres ? Je ne sais pas si j’achète des livres à une fréquence vraiment régulière. Comme je le disais dans la question précédente, il peut m’arriver d’avoir des folies livresques et d’en acheter plusieurs par semaine (qu’on se rassure, ça c’est rare quand même). Et d’autres fois… Je vais réussir à m’en acheter qu’un seul par mois, un peu plus, ou un peu moins ! C’est vraiment aléatoire…

3. As-tu une librairie favorite ? Haha, quelle question. Je ne sais pas si on peut dire que j’ai une librairie favorite, mais habitant sur Paris et faisant mes études juste à côté… Concrètement, je passe ma vie chez Gibert Jeune. Enfin, déjà Gibert Jeune représente sur une seule place quatre ou cinq librairies différentes absolument énormes (la plus grande doit faire cinq étages, donc bon…). Sachant qu’en plus on y trouve des livres d’occasion, Gibert Jeune est donc le temple de la tentation. C’est donc aussi l’endroit où j’achète le plus de livres. J’aime beaucoup le fait qu’on y trouve de tout (d’où l’intérêt de plusieurs boutiques) : on peut y acheter de la littérature, de la philo, des livres d’histoire, des livres en anglais (ils ont un sacré choix !)… Chaque boutique est spécialisée dans un domaine, donc on a vraiment des chances de trouver ce que l’on cherche. Enfin, l’autre bon point : même s’ils les reprennent pour des queues de cerise, on peut recycler sa bibliothèque en revendant ses livres ! — Bon, sinon, en dehors de Gibert… J’aime beaucoup les petites librairies typiquement parisiennes qui vendent surtout des livres d’occasion à moindre prix. Dans le quartier latin elles sont plus que nombreuses (on en trouve aussi beaucoup dans les passages). Du coup je n’ai pas d’enseigne particulière à donner, puisqu’il s’agit de librairies où j’aime flâner lorsque l’occasion se présente (quand je passe devant en fait). — Enfin, je me devais de faire un petit clin d’oeil à ma librairie de province, près de chez moi, où je mets peu les pieds maintenant que je n’y vis plus, mais où j’ai fait mon stage de troisième, et…. c’était super bien. Si si.

4. Fais-tu tes achats livresques seule ou accompagnée ? Là encore, tout dépend. Autant la plupart du temps je vais trainer seule en librairie, autant j’adore aller faire un tour en librairie quand je suis avec ma meilleure amie (elle aussi dingue de livres). Je trouve ça très plaisant de pouvoir parler de livres…en librairie, tout bêtement. Et puis on se sent d’autant mieux à deux gamines béates dans les rayonnages… Sinon, j’y vais parfois avec ma maman, parce qu’elle aussi aime les livres, et que j’aime aussi partager ces moments avec elle.

5. Librairie ou achats sur le net ? Les deux ! Mais j’ai quand même plus tendance à faire des « craquages » en librairie (vous savez le moment où vous voyez le livre de vos rêves dont vous vous passiez très bien avant de rentrer, mais qui vous semble maintenant abso-lu-ment indispensable…). J’achète aussi quelques livres sur le net, surtout sur Amazon, quand je ne trouve pas les livres en librairie, quand j’ai un code promo ou un truc du genre, et surtout quand il s’agit de livres en anglais, parce qu’ils sont bien plus difficiles à trouver. Seul regret des achats sur internet : on peut avoir quelques mauvaises surprises, et je suis déjà passée par là. Entre les livres qui n’arrivent pas dans l’édition prévue, ceux qui se sont pris un coup de cutter pendant le voyage…

6. Vers quel type de livres te tournes-tu en premier ? Well… Très franchement, je n’en sais rien. Tout dépend de mes envies du moment. J’ai plus tendance à me tourner vers mes auteurs de prédilection (mais je ne vais pas vous faire une liste maintenant, sinon on n’y est encore demain), ou vers les livres avec une jolie couverture (influençable bonjour…), mais si le synopsis ne me plaît pas, je ne risque pas de le prendre quand même. Pour tourner la question à l’envers, disons que j’évite surtout les rayons fantastique (parce que j’ai du mal) et les BD, j’en lis très peu.

7. Préfères-tu les livres neufs, d’occasion, ou les deux ? Là encore, les deux ! Disons que je préfère les livres d’occasion pour leur prix, mais seulement s’ils sont en très bon état. Sinon, j’ai tendance à chipoter, et je préfère parfois attendre pour pouvoir m’offrir le neuf. En revanche, il m’arrive aussi parfois de faire des craquages en occasion, surtout au niveau des classiques, car pour 2€ le livre… Je ne suis pas très exigeante.

8. Qu’aimes-tu dans le shopping livresque ? Flâner dans les rayonnages, attraper des livres au hasard, lire des synopsis, pouvoir lire les premières pages d’un livre et le reposer, voir plein de couvertures colorées… J’aime aussi beaucoup l’ambiance des librairies : la sensation d’être dans une bulle (c’est le magasin calme par excellence, même quand il y a du monde). Et puis aussi, la sensation magique quand on ressort avec un volume dans les mains en attendant de le dévorer…

9. Te fixes-tu une limite d’achat par mois ? Non. J’estime être quand même relativement raisonnable et je sais me fixer certaines limites automatiquement – quand je trouve que j’ai acheté assez de livres pour le moment ou que la somme dépensée est déjà assez conséquente. Mais en général le problème ne se pose pas, je ne pense pas faire non plus énormément de folies.

10. A combien s’élève ta PAL ? Et ta wish-list ? Je ne sais pas exactement. En ce qui concerne ma PAL, le chiffre est très difficilement déterminable, déjà parce que ma bibliothèque est partagée entre ma chambre d’étudiante et mon chez-moi en province. Je ne sais pas non plus s’il faut que j’inclue tous les livres de ma mère que je dois lui emprunter… J’avais esquissé récemment une PAL (Pile à Lire, au fait) pour me rappeler les livres que je souhaitais lire relativement bientôt, et j’avais compté une trentaine de livres. Bien entendu, la liste n’est donc pas du tout exhaustive, mais j’estime que c’était déjà pas mal. Enfin, pour ma wish-list… Je ne note pas vraiment les livres que je souhaite, il y en a plein que j’oublie, donc je ne pourrais pas du tout calculer le nombre de livres que je voudrais actuellement avoir ou lire !

large (5)

11. Cite trois livres que tu veux tout de suite ! Là, tout de suite, je dirais Comment (bien) gérer sa love story par Anne Percin, Paris est une fête par Ernest Hemingway, et le tome 1 de Chi, un manga (mais je ne connais pas le nom de l’auteur…)

12. Pré-commandes tu tes livres ? Non, je ne l’ai jamais fait. Il faut dire que je n’attends pas particulièrement de sorties littéraires, je prends ce que je trouve dans ce qui est déjà paru.

13. Pourquoi un tel pseudo / nom de blog ? Haha, chouette question. Pour le « bouquine », ça s’imposait – je voulais un pseudo qui soit en rapport avec les livres pour qu’on comprenne tout de suite de quoi parlerait plus ou moins mon blog. En ce qui concerne la Rousse… C’est assez drôle en fait, parce que je suis une fausse rousse (voilà, j’ai brisé le mythe) depuis un peu plus de deux ans maintenant, et cela fait un peu partie de mon identité aujourd’hui… Depuis mon arrivée sur Paris, c’est mon surnom et ce pour quoi les gens me reconnaissent physiquement. Je voulais être rousse depuis très longtemps et je suis toujours aussi contente de l’être aujourd’hui. Du coup, la question ne s’est pas posée très longtemps… La Rouquine bouquine n’étant pas très joli, je suis donc devenue La Rousse Bouquine !

14. Parle-nous de ton prof préféré. Arrgh. Dur dur. Je pars déjà du principe que plusieurs profs ont pu avoir une grande incidence sur ma scolarité… Mais s’il fallait faire un choix… Je pense que le professeur qui m’a le plus marqué est mon professeur d’histoire-géo de terminale. C’était mon professeur principal, et j’étais en terminale L. Je trouvais ses cours passionnants, je pense que j’aurais pu y venir juste pour le plaisir, même sans avoir le bac à passer. Il nous aidait à avoir un regard critique sur les choses et je trouvais ça génial. En plus de ça, j’ai vite eu une grande complicité avec ce professeur, qui m’a énormément aidé pour mon orientation. J’étais pleine d’angoisses et un peu perdue, et c’est lui qui m’a poussée à aller en classe prépa à Paris. Même si c’est très difficile, c’est tout de même un choix que je ne regrette pas et je l’en remercie. Depuis nous sommes toujours en contact, sur Facebook surtout, et je trouve ça génial. Je souhaite à tout le monde d’avoir un prof de la sorte, qui vous « éveille » intellectuellement, et qui réussisse à vous donner confiance en vous…

15. Parle-nous de ton premier concert. Ok, ce tag n’a plus rien à voir avec les livres, je sais, mais je vais quand même me prêter au jeu. Je suis allée à mon premier concert quand j’avais dix ans avec mes parents (c’était mon cadeau de Noël il me semble), et je suis allée voir Diam’s. Vous vous rappelez l’époque de La Boulette, de Mademoiselle Recherche un mec mortel et de ce genre de choses… Ok, on ne juge pas. Clairement, je ne retournerai plus à un concert comme celui-ci aujourd’hui, mais il m’a laissé de super souvenirs. C’était au Zénith de Paris et j’étais fin heureuse, le concert avait duré trois heures et demi, et j’étais ressortie sans voix d’avoir trop chanté (si si).

16. Quel est ton endroit préféré au monde ? – Ok, je vais en donner plusieurs, parce que un c’est trop facile. Munich, parce que c’est ma ville préférée. J’adorerais y vivre. L’été, je dirais la plage de Palombaggia en Corse, pour lire pendant des heures sous le parasol et se baigner dans une eau claire à 28°. Et puis, chez moi aussi. Parce que son chez-soi, c’est quand même censé être notre endroit préféré, là où on se sent le mieux.

17. Un endroit que tu aimerais visiter ? Là encore, je ne connais pas la définition du mot « un ». — Je dirais New York. Mais aussi l’Indonésie ou la Thaïlande.

18. Parle nous de quelque chose qui te rend complètement folle en ce moment. Déjà, l’insomnie qui me pousse à écrire ce blog au lieu de dormir, comme tout le monde. Et puis… les perches à selfie. Les hashtags. Les problèmes de métro. Le ciel gris de Paris. Les amalgames racistes. Les gens qui téléphonent dans le train quand tu veux dormir ou lire. Bon, je vais m’arrêter là, où je risque de passer pour une hystérique asociale névrosée ! 

19. Si tu pouvais posséder instantanément quelque chose, en claquant des doigts, qu’est-ce-que ce serait ? Je suis toujours nulle à ce genre de questions. Je sais que si le génie d’Aladin m’avait proposé trois voeux, mon premier aurait été d’en avoir une infinité pour être sûre de pas me tromper. Mais c’est pas vraiment possible (et le problème ne se pose pas, je n’ai pas encore croisé le génie en bas de chez moi). En tout cas, si je pouvais avoir quelque chose, maintenant tout de suite… Le prince charmant ? 😀 Mais un vrai hein, pas un menteur. Non plus sérieusement… Je dirais le bonheur, même si ça fait bien cucu la praline, pour moi et toute ma famille (quand même).

20. Qui tagges-tu ? Je ne sais pas vraiment ; j’invite tous les blogueurs ou booktubers qui me lisent à le faire s’ils en ont envie et ne l’ont pas déjà fait (et même toi, petit lecteur inconnu… Réponds si tu en as envie à quelques-unes des questions en commentaire !)

Par élan de « je tagge quand même quelqu’un », je tagge donc Margaud, Antonine, et Illeanne. Voilà ! (en espérant que vous ne l’ayez pas déjà fait)

Voilà pour ce tag, je suis désolée car cet article est hyper long… Je sais qu’il change de ce que j’ai l’habitude de faire, donc dîtes-moi si ça vous plaît !

Publicités

Une réflexion sur “TAG Livresque #1

  1. Alexandra dit :

    Merci pour le joli compliment ! C’est chouette que tu aies repris ce tag. Je me rends compte que l’article sur mon blog date d’avril 2013 haha… Et que j’ai changé sur certains points.
    Bref, je suis contente d’apprendre à mieux te connaître à travers ces questions. Comme toi, je ne comprends pas bien le but des perches à selfie (plus égocentrique tu meurs). Autre chose qui n’a rien à voir avec ma remarque précédente : j’ai aussi très envie de lire Paris est une fête !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s