Revue : La Valse Lente des Tortues – Katherine Pancol

couv44470849

Titre : La Valse lente des tortues (T2)

Auteur : Katherine Pancol

Editions : Le Livre de Poche (1ère parution : Albin Michel)

Date de parution : 2008

Nombre de pages : 745

Quatrième de couverture : Ce livre est une bourrasque de vie…Un baiser brûlant du seul qu’on ne doit pas embrasser. Deux bras qui enlacent ou qui tuent. Un homme inquiétant, mais si charmant. Une femme qui tremble et qui espère ardemment…Un homme qui ment si savamment. Une femme qui croit mener la danse, mais passe son tour. Deux adolescents plus avertis que les grands… Un homme qui joue les revenants. Un père, là-haut dans les étoiles, qui murmure à l’oreille de sa fille… Un chien si laid qu’on s’écarte sur son passage. Des personnages qui avancent obstinément, comme de petites tortues entêtées qui apprendraient à danser lentement, lentement, dans un monde trop rapide, trop violent…

Mon avis : Après avoir remis le nez dans le premier tome de la trilogie de Joséphine Cortès, c’en était trop, il fallait que je lise la suite. Et autant dire que je n’ai pas perdu de temps. En moins de trois jours, j’avais de nouveau dévoré les presque 750 pages du livre. On retrouve donc les personnages du premier tome, à savoir Les Yeux Jaunes des Crocodiles, quelques mois après le succès du livre écrit par Joséphine, Une Si Humble Reine. Je ne vais évidemment pas vous raconter vraiment ce qui arrive dans ce tome, suspense oblige (surtout pour ceux qui n’auraient toujours pas lu le tome 1 – quelle honte !). Petite nouveauté du tome : un mystère policier, un serial killer entre en jeu, et même en ayant lu ce livre une deuxième fois, j’ai réussi à me faire berner jusqu’au bout !

J’ai toujours autant apprécié la plume de Katherine Pancol, racontant les petits soucis du quotidien de ses personnages. On détaille leurs envies, leurs espoirs, leurs sentiments, leurs regrets, leurs peurs. Et on y prend goût. Ce second tome est dans la même veine que le premier, c’est tout autant un coup de coeur.

Je ne sais pas si une adaptation cinématographique sera faite de cet opus, mais si c’est le cas, je serai l’une des premières en salle !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s