Revue : Le C.V de Dieu – Jean-Louis Fournier

couv67171161

Titre : Le C.V de Dieu

Auteur : Jean-Louis Fournier

Editions : Le Livre de Poche (1ère parution : Stock)

Date de parution : 2010

Nombre de pages : 187

Quatrième de couverture : Le ciel était fini, la Terre était finie, les animaux étaient finis, l’homme était fini. Dieu pensa qu’il était fini aussi, et sombra dans une profonde mélancolie. Il ne savait à quoi se mettre. Il fit un peu de poterie, pétrit une boule de terre, mais le coeur n’y était plus. Il n’avait plus confiance en lui, il avait perdu la foi. Dieu ne croyait plus en Dieu. Il lui fallait d’urgence de l’activité, de nouveaux projets, de gros chantiers. Il décida alors de chercher du travail, et, comme tout un chacun, il rédigea son curriculum vitae…

Mon avis : J’écris cette revue avec un peu d’émotion…il y a presque un an maintenant, paraissait sur le blog ma première chronique livresque, sur Où on va, papa ? par Jean-Louis Fournier, un livre coup de cœur. J’avais reçu pour mon anniversaire Le C.V de Dieu, et du coup, en plein dans le French Read-a-Thon, je l’ai enfin ouvert.

C’est donc l’histoire de Dieu, bien inactif de nos jours, alors qu’il a déjà tout créé. Il est désormais libéré de son travail, mais son oisiveté ne lui plaît pas vraiment… Il décide de chercher du travail, et de descendre sur Terre, où il se rend à un entretien avec le directeur d’une entreprise (on ne sait pas laquelle). S’ensuit alors tout un interrogatoire, sur la raison de certaines de ses créations – pourquoi avoir créé cela ? et pas autrement ? Cela était-il vraiment nécessaire ? Les questions amusent, et les réponses de Dieu…encore plus. Car finalement, elles ne manquent pas de logique, même si on pourrait considérer sa logique relativement douteuse. Dieu essaie de se montrer sous son meilleur profil, même s’il reconnait avoir parfois fait des erreurs.

Ce livre était une jolie découverte, qui m’a occupée pendant une bonne demi-heure. Je sais que j’ai un rythme de lecture assez rapide, mais clairement, dans tous les cas il se lit très vite. C’était une lecture rigolote, où l’auteur sait manier humour, réflexion, légèreté, et cynisme à la perfection. Les jeux de mots et les références externes sont nombreuses (et faciles d’accès, ça peut être un plus). C’est aussi une lecture qui fait réfléchir, sur le comportement des hommes face à la Terre, et sur la raison d’être de tout un tas de choses. J’ai donc bien apprécié ma lecture, j’ai passé un moment sympathique, et j’espère que vous en penserez tout autant si vous le lisez !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s