Revue : Every Day (A comme Aujourd’hui) – David Levithan

couv6210692

Titre : Every Day (A comme Aujourd’hui)

Auteur : David Levithan

Editions : Ember

Date de parution : 2012

Nombre de pages : 336

Quatrième de couverture : (traduction par mes soins)

Je me réveille. Je dois immédiatement réaliser qui je suis. Pas seulement en ce qui concerne le corps – ouvrir les yeux et découvrir si la peau de mon bras est claire ou foncée, si mes cheveux sont longs ou courts, si je suis gros ou mince, garçon ou fille, marqué ou intact. Le corps est la chose à laquelle on s’ajuste le plus facilement, si vous êtes habitué à vous réveiller dans un nouveau tous les matins. C’est la vie, c’est le contexte du corps, qui peut être dur à percevoir.

Tous les jours je suis quelqu’un d’autre. Je suis moi-même – je sais que je suis moi-même – mais je suis aussi quelqu’un d’autre. Et ça a toujours été comme ça.

Mon avis : J’avais entendu parler de ce livre par FairyNeverland, pour qui il s’agissait d’un énorme coup de coeur. Le voyant sur les étals dans le rayon anglais d’une librairie allemande, je me suis laissée tenter. Et je ne regrette absolument pas mon choix.

A est un personnage à part, complètement hors norme. Depuis qu’il est né, il change de vie et de corps tous les jours. Il est peut-être même erroné de ma part de parler de lui comme « il », car il devient aussi bien fille que garçon, grand que petit, gros que mince, et il en est de même pour sa personnalité. Quoi que. Il a bien une personnalité propre, qui fait qu’il sait qu’il est lui-même, mais chaque jour, il emprunte la vie de quelqu’un d’autre. Cela implique donc qu’il doit se plier à ce que cette personne ferait normalement dans la vie de tous les jours. Nous rencontrons A au jour 5994 de sa vie. Il a seize ans, et devient Justin.

« The information is there. I wake up, open my eyes, understand that it is a new morning, a new place. The biography kicks in, a welcome gift from the not-me part of the mind. Today I am Justin. Somehow I know this – my name is Justin – and at the same time I know that I’m not really Justin, I’m only borrowing his life for a day. I look around and know that this is his room. This is his home. The alarm will go off in seven minutes. »

Seulement, quelque chose ne va pas se passer comme prévu. Aujourd’hui, A ne parvient pas seulement à être Justin. Il veut être lui-même. Il tombe amoureux, et cela va l’entraîner dans tout un tas d’aventures périlleuses ; car comment être tous les jours amoureux d’une même fille, en vivant tous les jours une nouvelle vie ?

Ce roman était une superbe découverte. Tout d’abord, l’auteur a eu une idée très originale, et elle tient la route. Rien n’a été laissé au hasard. Changer de corps tous les jours semble impossible – mais David Levithan a réponse à tout, et c’est magique. Nous sommes embarqués avec A dans un tas de vies différentes auxquelles il faut s’adapter, et c’est impressionnant. Impressionnant de voir comment tout peut changer d’un jour à l’autre, comment la remise en question du narrateur est permanente, comment il doit toujours s’adapter…pour que ce soit finalement terriblement éphémère. Et au-delà de ça, l’histoire entre A et Rhiannon (la jeune fille dont il tombe amoureux) est magnifique. J’ai eu très peur dès le début de l’histoire de tomber dans le niais, mais non. Car c’est bien plus compliqué que ça. On comprend vite le désarroi de Rhiannon face à quelqu’un à qui elle s’attache, mais qu’elle ne reconnaît jamais, et l’espoir de A, qui fait tout pour la retrouver presque tous les jours, quitte à déranger la vie de celui qu’il « habite ». Le roman se lit très facilement, les pages se tournent toutes seules, car on veut savoir si la relation entre A et Rhiannon va triompher, en plus du fait qu’A s’attire toujours plus d’ennuis.

Ce livre était donc un coup de coeur. Il m’a même arraché quelques larmes à la fin, ce qui n’est pas peu dire. La fin est superbe, quoique triste – mais je ne vous en dirai pas plus.

Pour ceux qui souhaiteraient le lire en anglais : le niveau est vraiment abordable, donc n’ayez pas peur ! Le livre se lit très facilement. Et au pire, le livre est sorti en français chez Folio Junior il me semble (sous le titre A comme Aujourd’hui).

Bonus : Avec mon édition, j’ai aussi eu la pré-quelle de l’histoire, écrite quelques temps après Every Day par David Levithan – Six Earlier Days. Le principe est le même : on retrouve A, plus jeune, au travers de 6 jours de sa vie, ou 6 jours de 6 vies différentes qu’il a pu connaître. L’idée est toujours aussi sympathique, même si je reconnais que sans l’histoire de Rhiannon qui donnait un vrai mouvement au livre, je me suis un peu ennuyée. Néanmoins, si vous avez adoré l’idée du livre, celui-ci devrait vous plaire aussi !

Publicités

6 réflexions sur “Revue : Every Day (A comme Aujourd’hui) – David Levithan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s