Revue : Le Monde de Charlie – Stephen Chbosky

couv14686984

Titre : Le Monde de Charlie (The Perks of Being a Wallflower)

Auteur : Stephen Chbosky

Editions : Sarbacane (collection Exprim’)

Date de parution : 2012

Nombre de pages : 252

Quatrième de couverture : Au lycée où il vient d’entrer, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas « raccord ». Pour son prof de lettres, c’est un prodige ; pour les autres, juste un freak. En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous son aile. La musique, les filles, la fête : c’est tout un monde que Charlie découvre…

Mon avis : Je souhaitais lire ce livre depuis très longtemps, et de préférence en version originale. Ayant déjà beaucoup trop de livres dans ma PAL et de ce fait limité volontairement les commandes Amazon, quand j’ai découvert que ce dernier était à la bibliothèque, je l’ai emprunté de suite, même s’il était en français.

Ce livre est composé de lettres, que Charlie écrit à un destinataire inconnu, à qui il raconte sa vie. Il vient de rentrer au lycée, son grand frère est à la fac, sa grande sœur en terminale, et il n’a pas vraiment d’amis. Charlie est un de ces personnages outsider qu’on voit peu dans les romans jeunesse, et qui nous donnent un autre regard sur le monde. C’est un observateur plus qu’un acteur, il vit un peu sa vie par procuration. Et tout de suite, ce personnage devient attachant. Par sa spontanéité, sa timidité, ses constatations diverses et variées sur le monde, sa naïveté parfois aussi… Dans son lycée, Charlie fait partie du décor.

Tout pourrait changer pour lui le jour où il rencontre Sam et Patrick. Ils sont en terminale, et sont frères et sœurs. Ils sont extravertis, font la fête, boivent et fument, ont des idées sur tout un tas de choses – sur lesquelles Charlie ne s’était jamais vraiment penché. Il va alors rejoindre leur groupe, et petit à petit, en faire partie intégrante, même s’il reste toujours plus ou moins passant, n’osant pas, ou tout simplement, ne sachant pas que dire ni quoi faire.

Et pourtant, Charlie se sent vivre, peu à peu. Et pendant toute cette année scolaire, ses lettres vont se multiplier et l’on traverse les joies et déconvenues de ce personnage.

J’ai beaucoup aimé ma lecture. J’en attendais sans doute beaucoup, mais je comprends maintenant pourquoi l’engouement autour de ce livre a pu être aussi fort. Charlie est un personnage à part, mais qui ne manque pas de personnalité. Son regard sur le monde est original, et on se prend au jeu. On veut savoir ce qui va arriver à ses amis, à sa famille, et à lui, tout simplement. Le livre n’était pas incroyablement bien écrit (reste à savoir si la version originale était meilleure), mais ponctué de références à des classiques de la littérature, de films et de musiques. C’est quelque chose que j’ai adoré, surtout pour avoir lu beaucoup de livres mentionnés (qui effectivement sont de vrais chefs d’oeuvre).

Je ne m’attendais certainement pas au dernier rebondissement avant la fin, qui m’a profondément touchée, et qui éclaire tout un point de vue du livre.

« -T’es défoncé ou quoi ?

Et ma mère lui a redemandé de ne pas employer ce genre de langage devant moi, ce qui là encore était bizarre, vu que je crois être le seul de la famille à avoir déjà été défoncé. Mon frère aussi, peut-être. J’en suis pas sûr. En tout cas, sûrement pas ma sœur. Ou bien alors peut-être qu’ils ont tous été déjà défoncés dans ma famille, et que c’est juste qu’on discute jamais de ces choses. »

J’ai mis à ce livre la note de 16 sur Livraddict. Si vous cherchez un roman jeunesse d’un point de vue original, avec une forte histoire d’amitié(s) et d’amour(s), qui fait réfléchir sur l’adolescence, ce livre est fait pour vous !

Publicités

8 réflexions sur “Revue : Le Monde de Charlie – Stephen Chbosky

  1. Lesdoucesparoles dit :

    Je n’ai pas lu le livre, mais j’adore le film ! Je suis certaine que le livre doit être vraiment un petit chef d’œuvre, mais j’ai vraiment du mal à lire un livre après avoir vu le film. Tout est déjà construit dans ma tête, l’imagination n’est plus vraiment là du coup. Mais en tout cas, l’histoire est vraiment très belle. On s’attache tellement à Charlie ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s