Revue : The Mystery of the Clockwork Sparrow – Katherine Woodfire

12568814_1651440608450455_717875676_n

Titre : The Mystery of the Clockwork Sparrow (T1)

Auteur : Katherine Woodfire

Editions : Egmont

Date de parution : 2015

Nombre de pages : 317

Quatrième de couverture : You are cordially invited to attend the grand opening of Sinclair’s department store. Enter a world of bonbons, hats, perfumes and mysteries around every corner. Wonder at the daring theft of the priceless Clockwork Sparrow ! Tremble as the most dastardly criminals in London enact their wicked plans ! Gasp as our bold heroines, Miss Sophie Taylor and Miss Lilian Rose, break codes, devour iced buns and vow to bring the villains to justice… A splendid adventure awaits you.

Mon avis : En terminant ce livre, j’ai réussi le Challenge Cold Winter ! C’était la première année que je participais à ce challenge et c’était vraiment sympathique. Cela m’a permis de sortir de ma PAL des livres que je voulais vraiment lire mais qui risquaient de croupir dans ma bibliothèque encore longtemps. The Mystery of the Clockwork Sparrow en faisait partie. J’avais repéré ce livre sur le blog de Books and Words et j’avais craqué sur sa couverture (et il était en promotion sur the Book Depository – comment résister ?)

Ce livre est le premier tome d’une série de polars jeunesse se déroulant à Londres, au début du XXème siècle, alors que s’ouvrent les grands magasins comme Selfridges, Liberty, Fortnum and Mason… Dans le roman, Sophie Taylor, le personnage principal, est une jeune femme qui a perdu ses parents. Elle n’a aucune qualification, mais vient d’obtenir un emploi qui la fait rêver ; elle va travailler chez Sinclair’s, le premier grand magasin sur Piccadilly Circus. Quelques jours avant l’ouverture, le magasin déborde déjà d’activité : il faut que tout soit parfait pour les premiers clients. Mais alors que les journalistes font le pied de grue pour immortaliser l’inauguration de l’institution, un scandale éclate : un employé est grièvement blessé et un oiseau mécanique d’une très grande valeur vient d’être dérobé… Sauf que Sophie est considérée comme la principale suspecte. Avec ses nouveaux amis du magasin, Lil et Billy, elle va maintenant devoir prouver son innocence et mener l’enquête pour trouver le coupable.

Ce qui m’a tout d’abord beaucoup plu dans ce livre est l’aspect historique. Dès les premières pages, on se retrouve cent ans en arrière. L’histoire n’est évidemment pas sans rappeler Au Bonheur des Dames de Zola. On retrouve des descriptions très vivantes des rayonnages et des vêtements, on voit presque les lumières, on entend quasiment l’agitation londonienne. De plus, l’intrigue est vraiment très prenante – je dis merci à l’auteure à cause de qui je me suis couchée à des heures impossibles ! A part quelques petites longueurs sur la fin, j’ai été totalement tenue en haleine.

Le travail éditorial effectué sur ce livre est également superbe. Je pense que cela se voit déjà avec la couverture, mais j’ai aussi beaucoup apprécié les illustrations présentes au fil des pages ainsi que les coupures de journaux récapitulant les événements.

Une très bonne lecture, donc. Le tome 2 sort dans les prochains jours et j’ai très hâte de me le procurer ! Petit inconvénient cela dit : si vous ne lisez pas en VO, je n’ai aucune idée de s’il sortira à l’avenir en français ou non !

12208433_10206231007629067_8220008895045770191_n

Publicités

2 réflexions sur “Revue : The Mystery of the Clockwork Sparrow – Katherine Woodfire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s