Revue : La Fille du Docteur Baudoin – Marie-Aude Murail

couv43246563

Titre : La Fille du Docteur Baudoin

Auteur : Marie-Aude Murail

Editions : L’école des Loisirs

Date de parution : 2006

Nombre de pages : 260

Quatrième de couverture : Ils sont deux à se partager la clientèle du cabinet.
Jean Baudoin, le fondateur, la cinquantaine à la fois fringante et fatiguée. Il ne garde jamais les gens plus de dix minutes, distribue les médocs comme les regards méprisants. Les malades l’énervent de plus en plus. Et Vianney Chasseloup, un débutant, avec des yeux d’âne, un prénom de saint, une triste figure de chevalier, les cheveux en pagaille et le veston froissé. C’est lui qui soigne tous ceux dont Baudoin ne veut plus : les vieux, les gâteux, les paumés, les cas désespérés.
Mais voilà qu’un jour, parmi les patients du docteur Chasseloup, se glisse une toute jeune fille aux yeux bleus, presque violets. Violaine. Aussi jolie que son prénom peut le laisser espérer. Elle a tout pour être heureuse. C’est la fille du docteur Baudoin. Alors, qu’est-ce qu’elle fait là ?

Mon avis : Pour ceux qui connaissent mon blog depuis un moment, vous devez sans doute connaître mon amour pour Marie-Aude Murail. C’est mon auteure préférée, et ça fait longtemps que ça dure (sans doute depuis mes dix ans). Heureusement pour moi, c’est une auteure incroyablement prolifique et j’ai toujours des tas de livres à découvrir.

La Fille du Docteur Baudoin s’appelle Violette. Elle est en terminale et le moins qu’on puisse dire est qu’elle attire les regards. Elle est très jolie et collectionne les prétendants. Dans sa famille, il n’y a que des caractères bien trempés : son petit frère Pierre-Louis, en seconde, qui ne pense « qu’à pécho » et à la prochaine soirée à laquelle il ira avec son ami Sixte, sa petite soeur Cerise, qui passe sa vie à élever des bébés, des licornes et des cochons sur des jeux en ligne. Les parents ne sont pas en reste, avec sa mère, travaillant en laboratoire et parfois un peu à côté de la plaque, et son père, Jean, blasé et fatigué de voir des « dépressifs, cancéreux et variqueux » toute la journée.

La famille est déjà plus ou moins au bord de l’implosion et un autre problème s’invite à la maison : Violette se rend compte qu’elle est enceinte, et elle panique. Elle ne veut pas en parler à ses parents, mais pourtant, il faut bien prendre une décision. Qui risque d’être plus difficile à prendre que prévu.

Là encore, ce n’est pas tellement une surprise, ce livre est un coup de cœur. Marie-Aude Murail crée un tableau totalement réaliste, qui nous fait sourire toutes les deux pages, car ses romans, même jeunesse, sont pleins de vécu et tout le monde s’y reconnaît à un moment ou à un autre. De la situation cocasse chez le médecin à l’inquiétude des parents concernant les soirées ou les premiers petits copains, beaucoup de situations font appel à notre vie quotidienne et on se sent tout de suite pris par le roman. Les personnages sont tous très attachants, pour différentes raisons. Violette, qui pourrait apparaître au début comme une jeune fille très superficielle, est en réalité incroyablement sensible et forte.

De plus, l’auteure réussit avec ce livre à aborder plusieurs sujets compliqués, comme le fait de tomber enceinte en étant adolescente, et de devoir envisager l’avortement. C’est quelque chose qui n’est pas encore évoqué dans de nombreux romans, or ici, c’est très bien fait. Les jugements ne sont pas de la partie, et l’auteure arriverait sans doute à rassurer des jeunes filles qui sont dans la même détresse que Violette.

Une fois encore, Marie-Aude Murail m’a fait sourire – et presque pleurer, elle m’a transportée loin pendant quelques heures et je ne peux que vous conseiller de découvrir ses livres.

Publicités

12 réflexions sur “Revue : La Fille du Docteur Baudoin – Marie-Aude Murail

  1. Miss Charity dit :

    J’ai découvert ton blog par le biais du roman des étudiants et j’aime beaucoup !
    Je suis une grande fan de Marie-Aude Murail moi-aussi, depuis très longtemps également (on lui a même écrit avec une amie à l’époque du collège !).
    D’ailleurs mon pseudo est emprunté à l’une de ses héroïnes, ma préférée peut-être (mais difficile de trancher).
    J’ai adoré tous ces livres, les romans, les séries… Tout quoi ! « Vive la République ! » est l’un de mes favoris, car il a changé énormément de choses dans ma vie. Comme tu l’écris dans ton article, elle parvient toujours à traiter de sujets difficiles avec des mots justes et beaucoup de réalisme, et avec humour en plus !
    Vive Marie-Aude Murail 🙂

    J'aime

    • laroussebouquine dit :

      Ca me touche ce que tu dis là ! Merci !

      Evidemment avec un pseudo pareil, ça m’a directement fait penser à l’auteure… J’avais réussi à la rencontrer au collège ; un prof de français avait organisé une rencontre avec elle lors d’un salon du livre local avec une classe de 5ème. Sauf que j’étais en 3ème et j’avais boudé pendant des jours….avant d’apprendre qu’il m’avait réservé une place par surprise !

      J'aime

      • Miss Charity dit :

        Quelle chance ! J’en ai toujours rêvé, mais n’ai jamais eu l’occasion (ça viendra peut-être !)
        Je trouve que ses livres sont à lire et relire car on peut trouver différentes interprétations selon l’âge où on les lit. Par contre je ne sais pas si tu as lu l’un de ses derniers, « 3000 façons de dire je t’aime », j’ai été déçue, je n’ai pas réussi à m’attacher autant aux personnages que dans ses autres romans…

        J'aime

      • laroussebouquine dit :

        Ah oui ? Je l’ai lu l’an dernier et il m’avait beaucoup plu (aussi parce que la fille – je ne me souviens plus de son nom – était en classe prépa littéraire et je me suis un peu reconnue dans son personnage)

        J'aime

      • Miss Charity dit :

        C’est Chloé (d’ailleurs les prénoms sont moins originaux que dans les autres !)
        Pourtant ça parlait de théâtre, c’était drôle, mais je n’ai pas réussi à accrocher. Je le relirai peut être à l’occasion et surtout, j’attends un autre roman impatiemment !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s